Mois : novembre 2019

Interview d’un professionnel de l’intelligence artificielle

Cette vidéo est une interview de Ranto Andriambololona, directeur de la société HaiRun Technology et de SmartPredict. C’est un professionnel se servant de l’intelligence artificielle en en faisant l’activité principale de SmartPredict.

Contenu retenu

L’entrepreneur évoque le fait que l’intelligence artificielle consiste à la substitution de programmes informatiques à l’humain quand il s’agit d’une prise de décision et illustre cela par deux exemples :

  • Celui de la décision de l’octroi ou non d’un crédit à un particulier dans le cas d’une application dans le domaine bancaire.
  • Celui d’un système de détection des piétons dans le cas d’une application dans le domaine automobile (analyse d’image par intelligence artificielle)

L’activité du professionnel

Pour sa part, il est à l’origine de SmartPredict qui fait partie d’un groupe commun avec HaiRun Technology qu’il dirige aussi. SmartPredict est une plateforme composée d’outils permettant la création de programme utilisant l’intelligence artificielle simplement en permettant ainsi à l’entreprise utilisatrice de réaliser des économies et d’éviter de devoir faire appel à des spécialistes très qualifiés. 

Cette entreprise met à disposition des autres entreprises un outil accessible de par sa simplicité pour créer une solution répondant à ses besoins techniques en matière d’intelligence artificielle et rend donc cette technologie à portée de tous.

L’interview en vidéo

L’interview en tant que telle commence à 1:30

Lien vers la source

Lien vers l’interview YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=LN8NUbpbtZk

Une actualité sur l’intelligence artificielle en entreprise

Cet article fait référence à l’utilisation de l’intelligence artificielle dans le milieu des ressources humaines et plus particulièrement dans le processus de recrutement, en questionnant la légitimité de cette utilisation à travers l’étude d’une réunion de spécialistes des ressources humaines organisée par HelloWork, PageGroup et le Lab RH.

Ce que cet article a d’intéressant pour une entreprise, ce sont les questionnements qu’il soulève et l’approche que proposent les différents participants de cette réunion envers cette technologie dans ce domaine, mais aussi et surtout l’information de certaines façon d’utiliser l’intelligence artificielle au profit de l’entreprise.

L’IA au service du marché de l’emploi

Dans cet article, on retient que l’utilisation de l’intelligence artificielle permet une nette amélioration de la fluidité du marché de l’emploi car elle peut être utilisée pour trier les nombreux candidats aux offres d’emploi sans passer par la considération de chacun d’eux par un membre du service RH de l’entreprise par exemple. Ce tri par intelligence artificielle est complété par une étude humaine des candidats ainsi retenus.

L’intelligence artificielle peut également permettre à l’entreprise de trouver automatiquement la « perle rare », le candidat idéal pour une offre d’emploi.

Elle sert aussi à suivre le rythme actuel volatile du marché de l’emploi grâce à la rapidité de cette technologie et sa capacité d’adaptation et de prise de décision.

En somme, l’intelligence artificielle permet entre autre une optimisation du sourcing1 d’une entreprise en matière d’emploi, de ressources humaines.

Limite : l’intelligence émotionnelle

Cependant, cet article fait référence à un défaut de l’IA dans ce domaine : son incapacité à rendre compte de l’intelligence émotionnelle d’un candidat, ses caractéristiques humaines, qui sont pourtant primordiales et nécessitent d’être cernées, ce que seul un humain est capable de faire actuellement.

Définition(s):

1- Sourcing : Le fait de trouver soit des fournisseurs soit des candidats dans le domaine des achats, des ressources humaines et des services informatiques au sein d’une entreprise.

Lien vers la source

Lien vers l’article ( obtenu grâce à Google Alerts ): https://www.blog-emploi.com/ia-processus-recrutement-deshumanisation/

Outils de veille Technologique

Il existe de nombreux outils permettant de réaliser une veille technologique. Tout moyen de récupérer des informations récente sur le sujet de veille est considéré comme outil de veille technologique.

Mes outils

J’ai utilisé différents outils pour ma veille technologique, parmi eux :  Google Alerts et Netvibes ainsi que des newsletters. Je vais présenter ici Google Alerts et Netvibes.

Google Alerts

Google Alerts est un service s’appuyant entre autres sur les flux RSS et les services de recherche Google. L’utilisateur sélectionne  le ou les sujets qui l’intéresse(nt), librement ou selon des sujets proposés par Google Alerts, puis paramètre les conditions selon lesquelles il souhaite recevoir des informations sur les dernières actualités relatives à ces sujets.

Selon la fréquence précisé lors de la mise en place des alertes et le nombre d’articles publié sur nos sujets, nous recevons régulièrement des mails de Google Alerts contenant des articles en relation avec ceux-ci. En voici l’illustration d’une partie dans mon cas.

En rouge, le mail contenant l’article de la prochaine image.

Les mails ainsi reçus proposent une liste d’articles jugés pertinents par le système Google Alerts sur le sujet pour lequel nous avons souscrit l’abonnement aux alertes, qui est d’ailleurs rappelé dans le mail.

En rouge, l’article concerné par le paragraphe qui suit.

Il ne reste plus qu’à sélectionner un article qui nous intéresse pour pouvoir le consulter et en tirer éventuellement profit à travers son analyse. Dans cet exemple (voir l’image ci-dessus), j’ai écrit un article dans ma page de veille technologique au sujet de celui qui m’a été proposé par Google Alerts sur l’IA dans le processus de recrutement.

Avantages et inconvénients

Google Alerts a pour avantage de permettre à l’utilisateur de choisir la fréquence et les conditions horaires et de forme quant au flux d’informations, de pouvoir archiver celles-ci selon les fonctionnalités du service de mail de l’utilisateur, et de lui permettre un choix libre de sujet d’intérêt. Ses inconvénients sont liés aux limites des flux RSS et des services de recherche Google : les articles ainsi récoltés sont tous mis dans le même panier au détriment d’une pertinence qui force une étape de tri poussée.

Netvibes

Netvibes est un outil s’appuyant également entre autres sur les flux RSS. Plus précisément, Netvibes est un agrégateur de flux RSS, une centrale web. L’utilisateur de Netvibes spécifie différent sujets parmi une liste proposée par le service en ligne ou en définissant lui même les sujets qui l’intéresse, puis il peut consulter une sélection d’articles disponibles sur le web et récoltés par le système de Netvibes en relation avec le sujet en question. La sélection étant continuellement mise à jour en accord avec les articles les plus récents et pertinents, cet outil permet de réaliser une veille dynamique, régulière, actuelle, éfficace et pertinente.

À droite, les sujets qui constituent ma veille (les noms ont été raccourcis, ceux sont les mêmes que sur mon Google Alerts), à gauche, les articles trouvés sur le premier de ces sujets.

Voici un exemple de consultation d’article qui résulte de la liste d’articles que Netvibes m’a fournis pour « intelligence artificielle » : on peut choisir un article qui nous intéresse parmi la sélection d’articles à gauche et le consulter grâce à son affichage à droite.

En rouge, l’article de la sélection que j’ai choisit de consulter, à droite, son contenu.

La veille technologique et mon sujet

La veille technologique est une pratique qui consiste à s’informer continuellement sur les innovations, les évolutions et dernières actualités d’un domaine technologique précis.

Le but d’une telle étude est de mieux maîtriser le sujet concerné et de pouvoir tirer un bénéfice au fait d’être au courant de l’évolution de ce domaine, comme celui d’en tirer un avantage concurrentiel lorsque l’on utilise la vieille technologique au profit d’une entreprise. Par exemple, cela peut nous permettre de nous informer des nouveautés matérielles et technologiques, des nouveaux brevets publiés, des nouvelles découvertes ou études sur le sujet.

Il y a un travail d’analyse à réaliser lors d’une veille juridique, pour tirer profit intelligemment des informations récoltées. Ainsi, on peut s’en servir pour se tenir à jour technologiquement et anticiper au mieux l’évolution de le domaine et la notre selon notre relation avec celui-ci.

Pour ma part, le sujet de ma veille technologique est l’intelligence artificielle. Le sujet étant l’un des plus actuel et vaste dans le domaine de l’informatique, je vais m’intéresser particulièrement aux actualités concrètes et qui visent les entreprises et le monde professionnel, sans m’y limiter pour autant si la pertinence d’autres informations le permet.

L’intelligence artificielle est définie comme  » Ensemble de théories et de techniques mises en œuvre en vue de réaliser des machines capables de simuler l’intelligence humaine. » Aujourd’hui, elle est au coeur de nombreuses innovations comme par exemple les voitures autonomes, les assistant vocaux, la robotique, mais aussi certaines applications utiles à de nombreuses entreprises comme la gestion des ressources humaines ou des applications du domaine de l’industrie, de l’étude de la technique, de la stratégie commerciale, et de nombreux autres.

Lien vers un article permettant de cerner le rôle de l’intelligence artificielle en entreprise : https://www.solution-bi.com/quels-sont-les-enjeux-de-lintelligence-artificielle-en-entreprise/